Mettre en place un traitement médicamenteux dans le cadre d’une prise en charge de TDAH n’est pas un acte anodin. Les traitements en première intention par stimulant ou non stimulant sont pratiqués en France et en Europe. Aux Etats-Unis, les amphétamines sont des traitements de premier recours. Zoom sur les deux familles de médicaments pour traiter le TDAH, et découverte d’un médicament nouvelle génération.

Principe actif : le Méthylphénidate

On trouve cette molécule dans bon nombre de médicaments et de médicaments génériques sous différentes appellations dont le plus connu est la Ritaline. La différence existante entre tous ces médicaments repose sur la durée d’action du principe actif après l’ingestion.
Les médicaments contenant le Méthylphénidate entrent dans la catégorie des psychostimulants. Le méthylphénidate est indiqué dans le cadre d’une prise en charge globale du Trouble Déficitaire de l’Attention avec Hyperactivité (TDAH) chez l’enfant de 6 ans et plus,
Utilisée dans le TDAH, cette molécule permet :

  • une amélioration de la concentration et de l’attention
  • une diminution des réactions impulsives
  • une augmentation de la patience
  • une baisse de l’agitation physique

Ces résultats sont possibles grâce à l’action des médicaments qui modifient la transmission de l’influx nerveux entre les neurones en augmentant la concentration de certains agents chimiques.

Malheureusement, ces psychotropes ne conviennent pas à tous les patients atteints de TDAH et certains d’entre eux peuvent ressentir des effets secondaires indésirables comme une perte d’appétit, des insomnies, des crises de nervosité, des maux de tête, un état de somnolence, des palpitations.

Principe actif : les sels d’amphétamines

Moins connu en France car seulement utilisé aux Etats-Unis et au Canada, l’Adderall est un stimulant formulé à base de sels d’amphétamine qui peut être également prescrit pour traiter les patients atteints de TDAH. Leur action se concentre sur l’activité des neurotransmetteurs présents dans le cerveau. En optimisant le travail de substances telles que la dopamine ou la noradrénaline dans certaines régions ciblées du cerveau, l’Adderall permet :

  • une diminution des problèmes de concentration et d’attention
  • une modération des phénomènes impulsifs
  • une baisse des manifestations d’hyperactivité

Lorsque ce médicament est bien adapté au patient, les résultats peuvent être spectaculaires. Par contre, dans d’autres cas, des effets indésirables peuvent survenir sous forme de troubles de l’alimentation, de dérèglement des cycles de sommeil, d’augmentation du rythme cardiaque, des crises d’irritabilité, de la sécheresse buccale ou des éruptions cutanées.

Principe actif : l’enfant travaille sur lui-même

Le dispositif médical Mensia Koala est un ingénieux mélange des dernières recherches sur le TDAH et des technologies de pointes, utilisables à domicile. Il offre une solution de choix au traitement du TDAH chez l’enfant. À l’aide d’un bonnet capteur d’ondes cérébrales et d’une tablette, le programme mis au point par Mensia Technologies va donner la possibilité à l’enfant de modifier lui-même le fonctionnement de son cerveau via des séries de jeux d’attention créatifs.

Le principe est simple : lors de l’exécution d’une action dans l’un des jeux du programme Mensia Koala, le cerveau émet des ondes cérébrales spécifiques. Captées par le bonnet électro encéphalogramme, ces ondes vont être matérialisées en temps réelles par une image sur la tablette. Pour améliorer son score, l’enfant devra changer son comportement, par exemple : augmenter sa concentration, effectuer des gestes plus calmes, attiser son sens de l’écoute, améliorer la priorisation des actions, etc. Toutes ces manipulations cérébrales vont peu à peu rééduquer de manières totalement naturelles certaines actions du cerveau et changer le comportement de l’enfant.

Quant aux effets secondaires, ce n’est pas très compliqué : il n’y en a pas ! Tout ce qui pourrait arriver à votre enfant, c’est qu’il reprenne confiance en lui, qu’il améliore ses performances de concentration et d’attention et qu’il vive une vie aussi normale que celle de n’importe quel enfant de son âge !

Je souhaite utiliser Mensia Koala pour mon enfant